Présentation Louri (vieux PLEYEL droità déstocker)

Plus d'informations
il y a 3 ans 7 mois #5395 par Louri
Bonjour, & désolé de vous avoir déçu.

Vous par contre ne m'avez pas déçu. Merci encore pour vos conseils remarquables pour la partie esthétique du meuble.

Comme vous l'avez compris, ce sont les musiciennes de la famille qui m'ont sollicité pour mes aptitudes à manier un pinceau. Pour la musique, je suis nul !

Cordialement

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 7 mois - il y a 3 ans 7 mois #5397 par L . Reyrolle
bonjour,

pour ma part, il n'est pas vraiment question de "déception", mais plutôt d'une mise en garde, concernant l'utilisation d'un piano pour des "débutants", et adressée à ceux qui (j'avais cru pouvoir le déduire de ta présentation) n'étant pas instrumentistes, ne repèrent de ce fait pas l'incidence de la qualité de l'instrument sur la perspective d'un apprentissage.
Dit clairement : un instrument musical doit procurer le plaisir (on peut même oser... la jouissance) qui justifiera et encouragera durablement le réel effort que nécessite l'apprentissage, alors qu'un instrument médiocre n'est pas gratifiant et facilite l'abandon par désinvestissement (= manque de plaisir).
Après, vu l'orientation du forum, on a sans doute mal interprété ta présentation "un piano PLEYEL droit assez ancien" ... Ancien de quand ? du siècle dernier... c'est à dire de 1980 ? ou un "vrai" pleyel, du début de ce siècle dernier? car à ce que tu dis des différentes teintes du départ, ça fait penser au premier cas, plutôt un piano en panneaux plats dont le meuble n'a pas vraiment d'intérêt (genre celui présenté là dans ce forum) , pour lequel le seul critère de ta réalisation sera... qu'il soit comme tu le veux (même si c'est rouge ou vert !) alors qu'on fantasmait peut-être déjà un piano ancien, auquel peut-être ne manquait que les chandeliers... Quand on dit Pleyel, on pense à la belle époque, et on oublie l'utilisation qui a pu être faite du nom sur des pianos sortis d'autres usines et dans d'autres perspectives tant industrielles que commerciales, exploitant le nom sans réelle filiation avec la marque prestigieuse du début !
Une date, un numéro de série, une photo permettrait de lever le doute !
Dernière édition: il y a 3 ans 7 mois par L . Reyrolle.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 7 mois #5399 par Louri
Bonjour,

Bon, aucun secret, d'après le numéro il a été fabriqué en 1951.

EDF existait déjà, donc pas de chandeliers (!)

Pour ses 64 ans (y compris hivernage comme les marmottes) il fait "de beaux restes".

Une Ferrari fait un très joli bruit, mais pour un débutant j'achèterai plutôt une 2 CV (!)

Ensuite, c'est au pianiste de choisir son piano ... simple avis de ma part.

Cordialement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 7 mois - il y a 3 ans 7 mois #5400 par L . Reyrolle
Bon,
1951, il s'agit encore d'un "vrai" Pleyel, d'une époque plus très inventive, mais profitant de la "grande tradition" de la manufacture. Un instrument qui, musicalement, devrait être intéressant - s'il est en bon état. Peu importe la carrosserie, ce qui transforme des doigts agiles en mains de pianiste, c'est le son, et l'infinie palette de ce qu'on expérimente dans la relation entre le geste (du doigt, mais pas seulement) et la réponse sonore de l'instrument lorsque celui-ci en est capable.

Je n'ai jamais eu de Ferrari, mais mes 2CV et autres 4L, jusqu'à la vieille R5 sur laquelle ont appris mes fils, ont toujours eu un joli bruit, je m'occupais personnellement de leur maintient en bon état, en vérifiais l'agrément de conduite... et en peaufinais le réglage à l'oreille.
Par contre, je n'aurais jamais proposé d'apprendre à conduire sur une voiture à pédale ou un jouet électrique, eussent-ils eu l'aspect ou le logo d'une Ferrari.
A un débutant, on n'imagine pas apprendre sérieusement la conduite sur une poubelle à la direction incertaine, qui grince en cherchant la vitesse, tire au freinage, et cogne à l'accélération ? Pour le piano, c'est pareil, et si on veut passer du "bruit" à la musique, c'est encore plus exigeant... Heureusement, un bon piano d'étude ne vaut pas le prix d'une Ferrari d'occasion ! et la réfection complète d'un piano de bonne facture n'est pas plus chère qu'une Lada...

Enfin, sur les voitures actuelles, il est bien difficile de faire soi-même les choses importantes, alors que sur un piano... c'est à ça que ce forum peut aussi servir, car avec du doigté et de la patience, en t'intéressant à l'aspect musical de l'instrument "de musique" qu'est le piano, beaucoup est déjà possible !
Dernière édition: il y a 3 ans 7 mois par L . Reyrolle.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.124 secondes
Propulsé par Kunena