TG Payne London

Plus d'informations
il y a 6 ans 3 semaines #4538 par ABDELLI
TG Payne London a été créé par ABDELLI
Bonsoir !

Voila j'ai commencé à démonter mon piano !






Mes questions :
y a t il encore matière à poncer les feutres ?
pourquoi cette différence de position avec les marteaux ?

Merci !
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 3 semaines - il y a 6 ans 3 semaines #4540 par Damien
Réponse de Damien sur le sujet TG Payne London
Bonsoir Stéphane,
Pour le ponçage, je ne m'avancerais pas car je ne suis pas spécialiste, mais à mon avis il sont déjà bien assez entamés pour pouvoir être poncer. Il faut surtout regarder du coté des aigus, car le feutre est déjà très mince d'origine et on est très vite sur le bois si ils sont bien marqués.
Pour l'alignement des marteaux, normalement, ils devraient reposer sur la barre de repos de marteau que je ne vois pas sur les photos? L'a tu démonté?
Après il faut regarder du coté des ressorts de rappel de marteaux qui sont surement cassés.
Il s'agit d'un fin fil d'acier enchâssé dans le bois à la base de chaque marteau et qui prend appui contre une petite lanière. (voir entouré rouge sur photo ci dessous)

Il faut aussi vérifier si le marteau bouge librement et sans jeu au niveau de son pivot.

Ps: Avant d'aller trop loin dans la restauration de la mécanique, et avant même de penser à poncer les marteaux, vérifie d'abord la partie harmonique: état de la table avec mesure de son galbe, état des chevalet et mesure de la charge, et surtout: vérification de la tenue du chevillage!

Bonne soirée,
A+
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 6 ans 3 semaines par Damien.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 3 semaines #4541 par ABDELLI
Réponse de ABDELLI sur le sujet TG Payne London
Bonjour Zirconium,

Pour la barre de repos je l'avais retirée en effet, mais les marteaux ne devrais quand même pas tous être alignés de la même manière ?
Pour ce qui est des ressorts de rappel ils ont l'air d'être toujours vivant, ce sont les lanières qui sont totalement déchirées.
Je m'occuperai de cela plus tard comme tu me l'as conseillé.

Puisque j'en suis arrivé là, je me pose la question sur l'état des cordes..
J'ai vu dans ton post que tu as acheté de nouvelles cordes + chevilles. Donc ma question est quelle est la limite acceptable pour une corde et y a t il moyen de la nettoyer pour conserver celles d'origines (en acheter de nouvelles me reviendrait trop chère je n'ai pas les moyens).

Les chevalets sont toujours en bon état.
Pour la vérification de la tenue des chevilles ce n'est pas encore fait, j'attend de recevoir l'argent de ma bourse pour acheter l'outil nécessaire.

Questions pour la table d'harmonie : comment mesurer son galbe ? et comment mesurer la charge ?

Merci pour tes réponses !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 3 semaines - il y a 6 ans 3 semaines #4542 par Damien
Réponse de Damien sur le sujet TG Payne London
Bonsoir Stéphane

Stéphane écrit: Pour la barre de repos je l'avais retirée en effet, mais les marteaux ne devrais quand même pas tous être alignés de la même manière ?

Normalement oui, mais si il y a déjà des lanières de ressort de rappel de cassé, ça ne peut déjà pas bien fonctionner.

Donc ma question est quelle est la limite acceptable pour une corde et y a t il moyen de la nettoyer pour conserver celles d'origines (en acheter de nouvelles me reviendrait trop chère je n'ai pas les moyens).

Il faut déjà différencier les corde filés des grave (celle qui ont un fil de cuivre enrouler serrer sur toute la longueur vibrante), des corde simple.
Pour les corde simple, la rouille ne pose pas de problème particulier tant qu'elle n'a pas entamer la corde au point de l'affaiblir mécaniquement (et dans ce cas, ça va vite se voir à l'accordage puisqu'elles vont casser). Il se peut aussi que la rouille gène l'accordage car ça augmente le frottement au niveau des points de contact (pointe de chevalet, sillet, barre de pression...) et dans ce cas, la tension ne se répartit pas correctement tout au long de la corde lors de la mise en tension.
Je crois que certain sur ce forum ont trouver un remède à ce problème en mettant une micro-goutte de dégrippant au niveau des points de contact...
Pour les cordes filées, le problème qui peut être rencontré sur des vieilles cordes oxydées, en plus des problèmes précédents, c'est surtout le filage qui se desserre ce qui crée des grésillement...
Une autre circonstance qui peut amener à changer les cordes est de devoir changer les chevilles car il n'est pas simple, voir impossible, de défaire les enroulements autour des vieilles chevilles sans casser la corde, si elle est vieille est rouillé.
C'est pourquoi j'ai dû changer mes cordes...
Mais c'est vrai que si tu peux, garde tes vieilles cordes, du moins les filées (les plus chère) d'autant que tu garde ainsi l'authenticité du piano. Après, pour les cordes simples, si tu dois en changer, c'est pas très cher.
Pour le nettoyage, j'ai pas vraiment de solution si ce n'est une brosse métallique douce (en laiton) ou la laine d'acier, mais dans toutes les cas, il sera impossible de nettoyer aux abords du chevalet, du sillet, des chevilles...Et puis je ne suis même pas sur que ce soit bénéfique car ça va remettre à nu l'acier qui risque de re-rouiller plus facilement.

comment mesurer son galbe ?

Tu passe derrière le piano, (tu retire la grille si il y en à une, et tu repère la table d'harmonie (la grande planche en épicéa raidie par des barres souvent oblique et taillé en fuseau à leurs extrémité).
Tu tends une ficelle le long de la barre la plus au centre de la table.
En posant les extrémité de la ficelle de part et d'autre de la table, au centre, tu doit remarquer un espace entre la ficelle et la table. (la table est sensée être bombée vers l'avant du piano, donc plutôt concave coté arrière.

comment mesurer la charge ?

D'abords, faut savoir ce qu'est la charge:
Sur un piano en bon état, la hauteur des chevalets est dimensionné de sorte que les cordes exercent une pousser sur la table d'harmonie pour transmettre les vibrations de façon efficace vers la table. C'est "la charge des chevalets"
Pour comprendre, imagine que le piano est couché au sol: une corde par du sillet (vers la cheville), monte pour passer sur le chevalet, puis redescend pour atteindre la pointe d'accroche du cadre.
La charge est très important pour la qualité sonore du piano.
Si il y trop de charge, le son sera percutant mais sera très vite étouffé car la table sera trop contrainte et ne pourra pas vibrer assez librement.
En revanche, si la charge est trop faible, le son est long mais faible car les vibration ne sont pas transmise de façon optimal.
Les vieux pianos ont tendance à perdre de la charge car la table d'harmonie perd de son galbe.
Pour la mesure, sans l'outil spécifique, tends une ficelle entre les cordes à différent endroit et mesure de combien le chevalet est plus haut que les points d'appuis extrêmes des cordes (sillet en haut et pointes d'accroches en bas du cadre).

Bonne soirée ;)
Piou, je crois que j'ai été un peu long sur ce coup là... :sick:
Dernière édition: il y a 6 ans 3 semaines par Damien.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.535 secondes
Propulsé par Kunena