Debussy et l'art de son temps. Le 18 décembre à Na

Plus d'informations
il y a 6 ans 9 mois #4129 par rmlor
rmlor a créé le sujet : Debussy et l'art de son temps. Le 18 décembre à Na
Bonjour,


1ère partie : Debussy, amoureux des arts
Alain Poirier illustre et commente ces influences croisées, en dialogue avec Hugues Leclère au piano
2ème partie : 12 Préludes du Livre II
Hugues Leclère, piano
________________________________________
“J’aime presque autant les images que la musique...” disait Debussy qui s’est passionné pour l’art et la littérature symboliste de son temps, les lithographies japonaises, et a côtoyé Camille Claudel, Stéphane Mallarmé, Pierre Louÿs ou Maurice Maeterlinck. Toute cette génération d’artistes aura eu à prendre position vis-à-vis de l’œuvre du maître de Bayreuth et notamment Debussy qui voulait écrire “après” Wagner et non “d’après” Wagner. Entre la difficulté d’échapper à l’influence de Tristan et Isolde et l’envie de créer un monde sonore original, la musique de Debussy se situe volontairement en marge des conventions et puise dans la peinture et la littérature quelques-unes de ses sources les plus importantes. Alain Poirier
________________________________________
Réservations
> En ligne : www.nancyphonies.net
> Salle Poirel : 3 rue Victor Poirel, Nancy - 03 83 32 31 25 - www.poirel.nancy.fr
> Fnac, Carrefour, Ticketnet, Auchan, E. Leclerc, Cora, Cultura, Virgin, Nancy Tourisme, Hall du Livre, digitick
> Bureau des Nancyphonies : 7/11 rue Saint-Lambert, Nancy - 03 83 96 43 24
Tarifs : cat. 1 : 25€ - cat. 2 : 15€ - TR : 10€ (étudiants, chômeurs, - de 18 ans)
________________________________________
Concert organisé par les Nancyphonies, en coopération avec les Amis du Musée des Beaux-Art de Nancy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • robertcata
  • Portrait de robertcata
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 6 ans 1 semaine #4492 par robertcata
robertcata a répondu au sujet : Re: Debussy et l'art de son temps. Le 18 décembre à Na
Comment était ce ce concert. Légère inquiétude l'affiche ne précise pas, si l'on était dispensé du Steinway obligatoire, voire du Yamaha. Debussy avait choisi pour son usage un Erard, un demi à cordes parallèles. Wagner quant à lui avait opté pour un grand.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.184 secondes
Propulsé par Kunena